Otoño 2020 | Número 12


La vulnérabilité linguistique

 

Número temático dirigido por Claudia Torres Castillo (Universidad Autónoma del Estado de México)


Descargar el índice

Descargar el número completo

 

  Présentation

Claudia Torres Castillo (Universidad Autónoma del Estado de México)  

Résumé : Présentation du numéro.

Télécharger

  Introduction : vulnérabilité linguistique, inégalités, discriminations

Philippe Blanchet (Université Rennes 2)  

Résumé : Réflexions à partir des terrains et des analyses présentés dans ce volume.

Télécharger

Axe 1 : Plurilinguisme, colonisation et glottophobie: l’exemple du Mexique

  Vulnerabilidad de la lengua en hablantes indígenas, el caso de México

Leonor Guadalupe Delgadillo Guzmán (Universidad Autónoma del Estado de México), José Arce Valdez (Universidad Autónoma del Estado de México), Susana Angélica Pastrana Corral (Universidad de Sonora)  

Resumen : El actual contexto muestra una disminución de hablantes de las culturas étnicas primigenias. Se parte de datos estadísticos, marcos normativos internacionales y nacionales junto con la experiencia de hablantes indígenas, visto esto desde el modelo teórico ecológico que permite insertar el enfoque de los derechos humanos y el aprendizaje social. Se recolectó información a través de la revisión documental de escritos y audiovisuales dispuestos en Internet. El análisis se realizó de forma cualitativa a partir de la categoría de la vulnerabilidad de la lengua entendida como la fragilidad del ejercicio de la expresión verbal de la lengua materna de grupos originarios producida por el dominio circulante de otra lengua dado el reconocimiento que tiene. Se concluye la vulnerabilidad a la que es sometida la lengua.

Descargar

  Hiérarchies imaginées des locuteurs et des langues-cultures au Mexique

Claudia Torres Castillo (Universidad Autónoma del Estado de México)  

Resumen : L’image ou les images que l’on peut se faire d’une langue et de ses locuteurs sont le résultat d’un processus de construction à travers différentes circonstances historiques, sociales et culturelles. En effet, les images des langues se construisent tout d’abord chez l’individu ; le discours informel personnel est une manière de s’approprier la langue. Ces images des langues, constituées en imaginaires, ont été intériorisées par les membres de la société à travers le temps et par divers moyens ; elles circulent et influencent le positionnement et le comportement des individus avec leurs interlocuteurs. Nous nous intéressons ici aux images des langues dans la société mexicaine et à la façon dont elles sont perçues, représentées ou valorisées par des enseignants de français langue étrangère (FLE). Divers exemples sélectionnés seront utilisés pour montrer l’importance des images au Mexique. Les notions d’image-histoire, de hiérarchies imaginées de langues-cultures et des locuteurs seront commentées. Il s’agit d’une étude qualitative réalisée dans le cadre de deux thèses de doctorat, à travers les entretiens d’un groupe d’enseignants mexicains qui explicitent leurs parcours linguistiques et laissent entrevoir leurs opinions.

Descargar

  “La gente se ríe de nosotros porque hablamos otra lengua”: discriminación étnica y lingüística en León, Guanajuato, México

Sophia Schnuchel (investigadora independiente), David Charles Wright-Carr (Universidad de Guanajuato)  

Resumen : En este artículo los autores presentan los resultados de un estudio de campo llevado a cabo en 2014 en León, Guanajuato, una ciudad industrial del centro norte de México, a partir de las experiencias de 27 individuos pertenecientes a seis pueblos indígenas. Estas comunidades se trasladaron a León, en busca de oportunidades de empleo, durante las últimas cuatro décadas. Se muestran aspectos de las vidas de los migrantes en su nuevo entorno: su vulnerabilidad, el desprecio que experimentan y la discriminación que sufren. Estas personas se encuentran en un espacio intermedio, social y psicológicamente complejo, entre sus culturas tradicionales y el modo de vida de la población mestiza mayoritaria. Aunque hay esfuerzos institucionales para apoyar a los indígenas para que no abandonen su identidad étnica, el menosprecio que experimentan desmotiva el uso de sus lenguas ancestrales.

Descargar

Axe 2 : Habiter une langue, habiter entre les langues

  Dissocier allophonie et vulnérabilité : de la nécessité d’interroger les catégories

Maxime Alais (Université de Tours/UCLouvain), Silvia Lucchini (UCLouvain), Salima El Karouni (Haute École de la ville de Liège), Aphrodite Maravelaki (Haute École de Namur-Liège-Luxembourg), Élodie Oger (UCLouvain)  

Resumen : Cet article s’interroge sur l’établissement des catégories d’élèves définies par les institutions éducatives belges francophones (Fédération Wallonie-Bruxelles, FWB) concernant la scolarisation des primoarrivants. Plus précisément, il s’agit de se demander si le lien établi par ces institutions ne crée pas un amalgame entre les élèves primoarrivants et ceux dits vulnérables, via un critère de non-maitrise supposée de la langue d’enseignement, ou du français langue d’apprentissage (FLA). Si les catégories définies par les autorités éducatives et les liens qu’elles établissent entre les élèves s’inscrivent dans un objectif global et louable d’aide à la scolarisation des élèves primoarrivants, nous considérons que ces catégories et liens qu’elles établissent viennent renforcer le regard négatif habituellement porté sur ce public scolaire et ne reconnaît pas suffisamment la diversité du public scolaire considéré dans son ensemble. Nous plaidons donc pour une dissociation entre l’allophonie et la vulnérabilité.

Descargar

  Les expériences artistiques en contexte plurilingue : une mise à l’épreuve de la vulnérabilité linguistique ?

Maud Sérusclat-Natale (Université Paul Valéry Montpellier III)  

Resumen : « Parlemonde », festival artistique, a réuni 15 artistes et 250 participants plurilingues, majoritairement récemment arrivés en France. Né d’une collaboration entre une scène nationale et l’école, « Parlemonde » fait de la diversité linguistique et culturelle d’un territoire un catalyseur de création. Si les pratiques artistiques sont encouragées pour l’appropriation d’une nouvelle langue, elles demeurent à l’école considérées comme une épreuve risquée, une mise en danger ou une (sur) exposition de ces élèves a priori vulnérables du fait de leur qualité d’apprenants de français et de leur expérience de l’exil. Nous montrerons qu’elles révèlent les processus de construction des situations de vulnérabilité (linguistique, culturelle, scolaire) et qu’elles contribuent, à certaines conditions, à les désamorcer en légitimant les répertoires langagiers et en créant, par l’exposition publique, les conditions de dépassement du sentiment d’insécurité linguistique et culturelle, transcendant la vulnérabilité en une reconnaissance commune des forces de chacun (adolescents, enseignants, artistes et publics).

Descargar

  Jóvenes de Telebachillerato y alfabetismos digitales. Entre el acceso y la desigualdad

María Guadalupe Velasco Giles (Instituto Superior de Ciencias de la Educación del Estado de México), José Federico Benítez Jaramillo (Instituto Superior de Ciencias de la Educación del Estado de México)  

Resumen : En el artículo, develamos prácticas de escritura realizadas por un grupo de jóvenes que asisten a un Telebachillerato Comunitario utilizando los dispositivos tecnológicos para comunicarse, relacionarse e interactuar a través de mensajes en los que alternan una variedad de lenguajes, símbolos, imágenes con textos. La perspectiva de alfabetismos digitales nos convoca a redefinir la cultura escrita, ya no solamente como la adquisición de la técnica del sistema de escritura, sino como actos que cuestionan las prácticas impuestas en la escuela. Las alfabetizaciones hoy implican prácticas y sentidos distintos a los que se evocan en la visión nostálgica de la escuela tradicional. La Investigación Tallerista fue una apuesta de trabajo horizontal, dialógico y colaborativo con agentes educativos. La narrativa oral y escrita, un recurso metodológico para escuchar las lecturas del mundo escolar. La categoría de interacción permitió articular aspectos como la comunicación, la relación intersubjetiva y los símbolos de carácter social.

Descargar

Axe 3 : L’insécurité linguistique des enseignants de français langue étrangère

  L’enseignant de langue étrangère et rapport à la langue : comment l’enseignant indien de FLE négocie l’ambivalence « sécurité-insécurité linguistique »

Vasumathi Badrinathan (Université de Mumbai)  

Resumen : Cet article interroge le rapport avec la langue française qu’entretiennent les enseignants indiens de français langue étrangère (FLE). Seront analysées ici prioritairement les questions de la sécurité- insécurité linguistique selon les représentations des enseignants, leurs expériences affectives et les stratégies employées consciemment ou inconsciemment par les enseignants pour combler les insécurités. Une étude de type qualitative composée d’entretiens semi-dirigés avec des enseignants indiens de FLE démontre que les enseignants entretiennent un rapport complexe et ambivalent à la langue française qui contribue à leur identité d’enseignant. Ils se sentent à la fois « dedans » et « dehors », la langue enseignée étant parallèlement, source de confiance en soi et source d’impuissance, source de réconfort et d’angoisse selon les situations. Les causes de l’insécurité linguistique sont étudiées également, avec des préconisations contextualisées.

Descargar

  Insécurité linguistique chez les enseignants non natifs de FLE : le cas des Colombiens

Claudia Rincón Restrepo (École Jeannine Manuel- Paris, France)  

Resumen : Cet article s’intéresse à la notion d’insécurité linguistique dans les processus d’enseignement des langues étrangères, notamment celle ressentie par les enseignants de français non natifs en Colombie. Nous allons donc analyser les possibles raisons pour lesquelles les professeurs de français langue étrangère (FLE) colombiens ressentent cette insécurité, tout en abordant la notion et la représentation que se font ces enseignants du locuteur natif / non natif, ainsi que celles de langue maternelle ou première (LM/L1), qui en sont très proches. Nous présenterons également le statut et la place de la langue française en Colombie, avant d’évoquer le rôle joué par la formation des professeurs de FLE assurée dans les universités colombiennes. Enfin, nous présenterons quelques propositions pour tenter de remédier à ce sentiment d’insécurité, et améliorer ainsi non seulement la qualité de la formation et du travail des professeurs de FLE, mais aussi leur vie en général.

Descargar

Reseñas

  (In)sécurité linguistique en francophonies : perspectives in(ter) disciplinaires

Cynthia Barré-Benoit (Université de Sherbrooke)  

Fuente : Valentin Feussi et Joanna Lorilleux (dir.), (2020), (In)sécurité linguistique en francophonies : perspectives in(ter)disciplinaires, Paris, L’Harmattan, coll. « Espaces discursifs », 452 p. [ISBN : 978-2-343-20806-0]

Descargar

  Linguistica e nazionalismo tra le due guerre mondiali

Maria Silvia Rati (Università per stranieri "Dante Alighieri", Reggio Calabria)  

Fuente : Covino, Sandra (2019), Linguistica e nazionalismo tra le due guerre mondiali, Bologna, il Mulino, 271 p. [ISBN: 978-88-15-28387-0]

Descargar